Loading...

Inde : une fillette de 10 ans demande à pouvoir avorter après avoir été violée

La justice indienne a été saisie pour autoriser ou non une fillette de 10 ans à avorter. Agressée à de multiples reprises par son beau-père, l’enfant a signalé les viols après que soit dépassé le délai de 20 semaines, a annoncé la police mardi 16 mai. En Inde, les interruptions volontaires de grossesse (IVG) au-delà de 20 semaines ne sont autorisées que dans les cas où la vie de la mère ou de l’enfant est en danger.

« Nous avons saisi le tribunal compétent pour lui demander d’ordonner une IVG, a expliqué le chef de la police du district de Rohtak, dans l’Etat de Haryana, où réside la fillette. C’est maintenant à la justice de trancher. »

Six viols par jour

Le calvaire de la petite fille a été découvert quand celle-ci s’est confiée à sa mère, laquelle la laissait fréquemment à la maison pendant qu’elle allait travailler sur des chantiers. La mère a appelé un numéro d’aide aux victimes permettant à la fillette d’être auditionnée et de recevoir des soins médicaux et une aide psychologique….

>> Lire la suite <<

Loading...